Accueil / Nous découvrir / Flash réglementaire / Prévention des risques liés à la dispersion des légionelles et des amibes due aux installations de refroidissement des centrales nucléaires

Flash réglementaire

vendredi 07 juillet 2017
A suivre

Prévention des risques liés à la dispersion des légionelles et des amibes due aux installations de refroidissement des centrales nucléaires

 

L'arrêté du 13 janvier 2017 complète les modalités d'application de l'arrêté du 7 février 2012 en ce qui concerne la prévention des risques résultant de la dispersion de micro-organismes pathogènes (légionelles et amibes) par les tours aéroréfrigérantes des centrales nucléaires.

Qui est concerné ?

Les exploitants d’installations nucléaires de base dont les installations de refroidissement des circuits secondaires des réacteurs à eau sous pression sont équipés de tours aéroréfrigérantes.

Quels sont les objectifs de cet arrêté ?

L’arrêté fixe les règles de prévention et de maîtrise des nuisances, de surveillance, et d’information des autorités et du public afin de lutter contre la prolifération et la dispersion des Legionella pneumophila et des amibes Naegleria fowleri. 

Cet arrêté met également l’accent sur un renforcement de la formation du personnel.

Afin d’atteindre ces objectifs au 1er avril  2017 certaines dispositions doivent d’ores et déjà être prises notamment :

  • La mise en place d’une stratégie de traitement préventif 
  • La formalisation des procédures de gestion de l’installation
  • La mise en place d’une surveillance analytique
  • Et la mise en œuvre d’actions curatives et correctives en cas de dérives des indicateurs.

Echéance(s) :

Des dispositions complémentaires sont également attendues pour le 1er avril 2018 :

  • Formation du personnel et recyclage
  • Analyse méthodique des risques
  • Seuils en Legionella pneumophila et amibes Naegleria fowleri
  • Mise en place d’une surveillance analytique
  • Mise en place d’un carnet de suivi

L’offre Apave : 

Pour faire face à l’échéance de 2018, Apave vous accompagne et vous conseille pour : 

- La vérification de l’installation

- La formation du personnel

- La réalisation de prélèvements pour analyses d’échantillons d’eau d’appoint, d’eau de l’installation et d’eau de rejet, réalisés sous accréditation COFRAC (sites et portée sur www.cofrac.fr)

- La réalisation de l’analyse méthodique de risques

- La fourniture et la mise en place du carnet de suivi


Partager sur viadeo Partager sur twitter Partager sur Facebook Partager sur Facebook

Retour
  • Article du :

    vendredi 07 juillet 2017

  • Pour nous écrire ou obtenir des renseignements :

    Cliquez ici