- Apave - Actualité
Share

Installations électriques temporaires : n'oubliez pas de les faire contrôler !

Au même titre que les installations électriques fixes, les installations électriques temporaires doivent être vérifiées avant leur mise en service.

Les accidents dus à l'électricité sont en baisse régulière mais ils ont la particularité d'être extrêmement graves (électrisation ou électrocution).

Les installations électriques temporaires portent en elles des facteurs aggravants :

  • Installations souvent extérieures soumises aux précipitations et aux aléas climatiques,
  • Installations dans l'urgence dans le cadre d'un chantier ou d'un spectacle,
  • Installations utilisées par des personnes peu sensibilisées au risque électrique (lors de marchés, foires...).

Des installations souvent négligées mais qui doivent faire l'objet d'une vérification avant leur mise en service pour s'assurer de leur conformité (prescriptions de de sécurité prévues par le Code du travail)*.

Qu'est-ce qu'une installation électrique temporaire ?

Il s'agit d'installations dont la durée d'utilisation est limitée dans le temps. Il peut s'agir :

  • d'installations dans le cadre de maintenance de bâtiments,
  • d'installations de structures, baraques, stands situés dans des champs de foire, de marchés, de parcs de loisirs, de cirques,
  • d'installations d'activités événementielles sous couvert ou en plein air et les activités de spectacles vivants et enregistrés,
  • d'installations de chantiers du bâtiment et de travaux publics,
  • d'installations utilisées pendant les phases de construction ou de réparation, à terre, de navires, de bateaux ou d'aéronefs,
  • d'installations de chantiers forestiers et d'activités agricoles.

En quoi consiste la vérification ? 

Notre prestation sur les installations électriques temporaires

  • Examens, mesurages et essais sur les installations et matériels électriques,
  • Examens visuels de l'état de conformité des parties accessibles.

Une question, un besoin ? Contactez nous en cliquant ici

*Code du Travail : articles R4226-21, dans la mesure où ils s'appliquent aux installations électriques visitées / Arrêté du 26 décembre 2011 relatif aux vérifications ou processus de vérification des installations électriques ainsi qu'au contenu des rapports correspondants.

 

Le saviez-vous ?

Principaux facteurs d'accidents d'origine électrique :

  • Non-respect des règles de sécurité lors de la conception ou la modification d'une installation électrique.
  • Mauvais état du matériel et des isolants en particulier (détérioration, coupure...).
  • Utilisation inappropriée du matériel (appareil portatif, prolongateur...).
  • Habilitation électrique non adaptée à l'opération à réaliser.
  • Non-respect des distances de sécurité par rapport aux pièces nues sous tension.
Partagez cet article