- Apave - Actualité
Share

Batterie de condensateur : attention aux risques d'explosion !

L’utilisation de certains appareils électriques entraîne la production d’énergie réactive, ce qui vient polluer le réseau d’alimentation en électricité. Les batteries de condensateur peuvent être une alternative. Quelques explications.

Qu’est-ce que l’énergie réactive ? Quels sont ses effets ? 

L’énergie électrique qui circule sur les réseaux se scinde en deux types d’énergie : l’énergie active, qui sert à faire fonctionner les équipements, et l’énergie réactive, qui alimente les circuits magnétiques des équipements.

L’énergie réactive peut entraîner :
-    un échauffement des câbles d’alimentation,
-    des pertes supplémentaires,
-    des chutes de tension,
-    des surcharges au niveau des transformateurs,
-    un surdimensionnement des installations,
-    une facture énergétique plus importante.

L’installation de batterie de condensateur peut minimiser les effets de l’énergie réactive.

Quels sont les équipements les plus concernés ?  

Les transformateurs, les moteurs asynchrones, les fours à induction et à arc, les machines à souder….

Qu’est-ce qu’une batterie de condensateur ?

C’est un appareil qui stocke des charges électriques qui permet de compenser l’énergie réactive.

A quoi sert-elle ? Quel est son intérêt ?

Elle remplit deux fonctions principales :
-    Elle permet d’alléger la puissance apparente en créant de l’énergie réactive dans le réseau électrique.
-    Elle permet aussi de diminuer, voire d’effacer la facture d’énergie réactive pour les entreprises alimentées en 20KV.

Quels sont les risques ?

Ces batteries de condensateur fonctionnent 7j/7 et 24 heures sur 24, sans aucun indicateur de bon fonctionnement. 
Il est recommandé d’effectuer une vérification pour s’assurer une consommation de l’énergie réactive sur place et éviter ainsi :
-    Une explosion de la batterie de condensateur,
-    des incendies de TGBT,
-    des phénomènes vibratoires sur les batteries de condensateurs.

En quoi consiste le diagnostic des batteries de condensateur ? 

-    Contrôle des paramètres électriques du réseau.
-    Analyse des taux d’harmoniques : tensions et courants.
-    Contrôle par thermographie infrarouge.
-    Vérification du dimensionnement des éléments…


Une question, un besoin ? N’hésitez pas à nous contacter.


Demande de contact


 

Partagez cet article