Accueil / Vos attentes / Votre besoin / Contrôle des systèmes de climatisation supérieurs à 12 KW, controle clim 12 KW

Nos Solutions

Contrôle des systèmes de climatisation supérieurs à 12 KW 

1.    Quel est l’objectif de cette vérification ?

L’objectif est d’inciter les propriétaires de systèmes de climatisation à en optimiser les performances énergétiques afin de générer des économies !

Pour cela, il est procédé à l’évaluation du rendement du système de climatisation et  de son dimensionnement par rapport aux exigences en matière de refroidissement du bâtiment dans lequel le système est implanté. 

A l’issue de l’inspection, le propriétaire du système de climatisation dispose d’un rapport contenant des recommandations portant sur le bon usage et les améliorations possibles. 

 

2.    Quelles sont les installations impactées par cette inspection ?

Les installations concernées sont celles qui abaissent la température de l’air dont la puissance frigorifique est supérieure à 12 kW :

Deux types de systèmes sont concernés : 

  • Les systèmes simples : ensemble des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles dont la puissance frigorifique nominale utile est > à 12 kW par exemple un split-system.
  • Les systèmes « complexes » : ensemble des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles dont la puissance frigorifique nominale utile est > à 100 kW par exemple Groupe Froid alimentant un réseau d’eau glacée

 

Dernière Minute 

Le Ministère a dernièrement confirmé que les inspections ne se limitaient pas uniquement  au confort climatique mais s’appliquaient à tous systèmes abaissant la température de l’air intégrant de fait le froid industriel, c’est-à-dire entre autre:

  • Les chambres froides,
  • La climatisation de locaux de process, 

 

3.    Où trouve-t-on ce type d’installations ?

Les systèmes de climatisation > 12 kW se retrouvent quasiment dans toutes entreprises, quelque soit le secteur d’activité :

Vous retrouverez généralement les systèmes complexes (> 100 KW) lorsque l’établissement dispose d’un réseau d’eau glacée par exemple :

  • une grande surface commerciale
  • un centre hospitalier
  • un complexe cinématographique
  • un site industriel
  • une tour de bureaux 

 

Vous trouverez les systèmes simples de 12 à 100 KW au sein :

  • un petit immeuble d’habitation
  • un ensemble d’au moins 10 boutiques
  • un hôtel de moins de 100 chambres
  • une maison de retraite
  • un petit ensemble de bureaux

 

4.    En quoi consiste l’inspection ?

L’inspection consiste à réaliser  les étapes suivantes : 

  • Inspection documentaire (notices techniques, documents d’exploitation, …)
  • Évaluation du rendement qui est réalisée à partir des anomalies mises en évidence lors de l’inspection sur site
  • Évaluation du dimensionnement qui est réalisée à partir des données constructives et de l’utilisation du bâtiment 
  • Fourniture de recommandations portant sur :
    le bon usage du système en place, ainsi que les améliorations possibles de l’ensemble de l’installation.
  • l’intérêt éventuel du remplacement du système en place et les autres solutions envisageables. 


Ces prestations sont réalisées par un intervenant certifié.

5.    Quand dois-je réaliser cette inspection ?

Dès maintenant pour tous les systèmes existants dont la puissance frigorifique est supérieure à 12 kW puis tous les 5 ans 

Dans l’année qui suit puis tous les 5 ans lors :

  • du remplacement d’un système existant 
  • de la mise en service d’un nouveau système

 

6.    Que dois-je préparer pour le jour de l’inspection ?

 

Avant l’intervention de notre inspecteur, votre client doit rassembler les documents suivants : 

  • Plans des locaux,
  • Documents d’exploitation (contrats d’exploitation, registre, …),
  • Notices techniques,  
  • … 

 

Durant l’intervention : 

  • L’inspection sur site doit avoir lieu sur une installation en marche (partielle ou totale),
  • Vous devez prévoir l’accès sécurisé aux installations,
  • Une personne qualifié et/ou l’exploitant devra accompagner notre inspecteur 

 

7.    Comment se déroule l’inspection ?

L’intervention l’inspecteur se déroule en quatre étapes : 

  • Etape préalable : L’inspecteur Apave prend contact téléphoniquement ou par courriel avec vous pour définir la date et les modalités d’intervention (y compris un rappel des documents à préparer)
  • 1ère Etape : Analyse documentaire, dans vos locaux
  • 2ème Etape : Sur le terrain, l’inspecteur  Apave réalise un contrôle visuel de l’installation, procède à des relevés/mesures nécessaires à l’évaluation du rendement. Ces interventions perturbent peu ou pas le fonctionnement du système et n’engendrent pas de gênes pour les occupants.
  • 3ème Etape : Dans nos locaux, l’inspecteur Apave réalise l’évaluation du dimensionnement et du rendement puis rédige son rapport avec ses préconisations. Le rapport est envoyé dans les 30 jours qui suivent la fin de l’inspection.

 

8.    Quels bénéfices puis-je tirer de cette inspection ?

L’inspection porte sur des équipements qui n’ont jamais fait l’objet d’un contrôle énergétique auparavant et sur lesquels des gains sont escomptables ! En d’autres termes, vous pouvez réaliser des économies suite à la mise en œuvre des solutions préconisées. 

De plus, pour les sites où se sur lesquels se trouve un exploitant, ce contrôle peut permettre :

  • A l’exploitant de démontrer sa bonne gestion du parc confié
  • Au propriétaire de vérifier que son parc est bien entretenu

 

9.    Quels sont les atouts de l’offre Apave ?

  • Un rapport structuré pour chaque installation, accompagné d’une part de préconisations pragmatiques et d’autre part d’une note sur l’équipement de type étiquette énergétique véritable outil d’aide à la décision en présence d’un parc composé de nombreux équipements.
  • Des interventions respectueuses de vos contraintes d’exploitation
  •  Une bonne couverture du territoire français, y compris les DOM
  • La qualité technique de nos intervenants
  • Notre capacité, par le biais de notre offre Assistance Technique, à vous accompagner ensuite dans le mise en œuvre d’actions d’amélioration