Accueil / Nous découvrir / Flash réglementaire / Les arcs électriques : qu’avez-vous mis en œuvre pour prévenir ce risque ?

Flash réglementaire

mercredi 22 octobre 2014
Electricité

Les arcs électriques : qu’avez-vous mis en œuvre pour prévenir ce risque ?

 

Bien qu’elle vise principalement à protéger les travailleurs du risque de contacts directs lors de travaux et interventions sur/ou à proximité des installations électriques, la norme NFC 18-510 introduit la notion de protection contre les effets des arcs électriques.

Cette norme exige en effet qu’une analyse de risque au poste de travail soit faite avant toute intervention d’ordre électrique ou non.
Cette analyse de risque doit définir et mettre en place lors des opérations, les mesures de prévention appropriées pour la protection des biens et des personnes.

Qu’est-ce qu’un arc électrique ?

Un arc électrique est généré par l’ionisation de l’air. Il s’agit d’un court-circuit entre des électrodes de potentiels différents, des phases différentes ou d’une phase à la terre. Un arc électrique peut être provoquée par une erreur technique ou, comme c’est souvent le cas, par une erreur humaine.

Quels risquent les travailleurs encourent lorsqu’ils sont soumis à un arc électrique ?

  • les températures extrêmes ainsi que la projection de métal en fusion provoquent des brûlures,
  • le niveau important de bruit peut entraîner des déficiences auditives permanentes ou temporaires,
  • la lumière intense comprenant des Ultra Violet peut provoquer des troubles irréversibles de la vue,
  • la surpression élevée peut entraîner la projection de pièces vers les opérateurs.

À quel moment un arc électrique peut-il se manifester ? 

  • lors de contacts avec une pièce nue sous tension soumise à un potentiel supérieur à la tension limite de sécurité,
  • lors d’amorçages qui provoquent, selon la puissance électrique en jeu, des étincelles ou des arcs électriques (projection de particules en fusion),
  • lors de courts-circuits dont les effets (effet de souffle thermique) sont également liés à la puissance électrique en jeu.

Quelle est la réglementation applicable ?

Malgré cette obligation réglementaire motivée par la norme NFC 18-510, il n’existe aucun texte français ou européen qui définit la classe des EPI et vêtements de travail à porter lors d’intervention sur les installations électriques. L’évaluation des dangers et la définition des moyens de protection (EPI et vêtements de travail) adaptés aux installations et aux opérations en fonction du risque d’arc électrique sont réalisées selon la norme NFPA 70E et le guide de calcul IEEE 1584.

Que devez vous faire ?

Vous assurer, en tant qu’exploitant, que les personnels (ou entreprises sous traitantes) agissent en toute connaissance du risque électrique au point considéré des installations dont vous avez la responsabilité.
>>> 80% des blessures dues à l’électricité résultent d’une exposition à des arcs électriques.

Qui est concerné ?

Tous types d’établissements industriels, établissements de santé, bases militaires, sites portuaires et aéroportuaires.


L’offre Apave :


Évaluation du niveau de risque d’arcs électriques lors de manœuvres et/ou d’interventions sur les installations électriques.
Mise en œuvre de mesures visant à réduire le risque à la source.
Définition de la catégorie de protection Arc Flash des EPI et vêtements de travail en fonction du risque résiduel.
Mise à disposition d’informations sur les risques liés aux arcs électriques au moyen d’étiquettes d’information à apposer directement sur les équipements.

>> Plus d'information : 

Vous souhaitez nous contacter >>> cliquez-ici


Partager sur viadeo Partager sur twitter Partager sur Facebook Partager sur Facebook

Retour
  • Article du :

    mercredi 22 octobre 2014

  • Pour nous écrire ou obtenir des renseignements :

    Cliquez ici